Equipe

Le coordinateur

Mathieu Ichou, coordinateur du projet, est chercheur à l’Institut national d’études démographiques (Ined), où il est responsable de l’unité de recherche Migrations internationales et minorités, et membre de l’unité Démographie économique. M. Ichou est également fellow à l’Institut Convergences Migrations et chercheur associé à l’Observatoire Sociologique du Changement (OSC, Sciences Po). Avec C. Beauchemin et P. Simon, M. Ichou est responsable scientifique de l’enquête TeO2 qui est la principale source de données du projet 3GEN. Ses recherches se situent à l’intersection de la sociologie des migrations et de la stratification sociale. Ses publications portent notamment sur l’effet des caractéristiques pré-migratoires des immigré·es sur leurs trajectoires post-migratoires et celles de leurs descendant·es.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de Mathieu.

L’équipe de recherche

 

Cris Beauchemin est directeur de recherche à l’Ined et fellow à l’Institut Convergences Migrations. Il possède une vaste expérience de recherche sur les migrations internationales. Il a participé et dirigé plusieurs projets de grande ampleur dans ce domaine, notamment le projet MAFE et les enquêtes TeO1 et 2.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page personnelle de Cris.

 
 

Jennifer Bidet, maîtresse de conférences à l’Université Paris-Descartes, utilise une approche intersectionnelle pour étudier l’immigration. Elle a travaillé sur les dynamiques de mobilité sociale dans la migration, analysées à travers le prisme des relations familiales entre la France et l’Algérie dans une perspective transnationale. Riche de son expérience dans l’ethnographie des relations dans les familles immigrées (algériennes), J. Bidet dirigera le volet qualitatif du projet 3GEN.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page personnelle de Jennifer.

 
 

Milan Bouchet-Valat est chercheur à l’Ined. Ses recherches portent sur l’homogamie, la stratification sociale et les méthodes quantitatives, notamment les modèles log-linéaires et log-multiplicatifs utilisés pour analyser la mobilité sociale intergénérationnelle.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page personnelle de Milan.

 
 

Louise Caron est chercheuse à l’Ined et fellow à l’IC Migrations. Après l’obtention de son doctorat en sociologie à Sciences Po en 2019, elle a travaillé comme chercheuse postdoctorale à l’Université Catholique de Louvain. Ses recherches portent principalement sur les liens entre les itinéraires migratoires, les processus d’intégration, les trajectoires socio-économiques et les inégalités de santé parmi les immigré·es et leurs descendant·es.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page personnelle de Louise.

 
 

Margot Delon est chargée de recherche au CNRS (Université de Nantes). Ses travaux portent sur la sociologie urbaine et l’étude des inégalités socio-économiques et raciales. Elle a mené des recherches sur l’analyse comparative des trajectoires sociales des enfants portugais et algériens qui ont grandi dans les bidonvilles français dans les années 1960. Elle étudie actuellement le thème de l’immobilier locatif en France et en Italie.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page personnelle de Margot.

 
 

Lucas Drouhot est chercheur postdoctoral à l’Institut Max Planck pour l’étude de la diversité religieuse et ethnique (Göttingen, Allemagne). Il a obtenu un doctorat en sociologie en 2018 à l’université Cornell. Ses recherches portent sur le processus d’inclusion sociale des enfants d’immigré·es à travers de multiples dimensions (socioéconomiques, relationnelles, culturelles) et lignes de différenciation (notamment la religion).

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page personnelle de Lucas.

 
 
 

Haley McAvay est enseignante-chercheuse (lecturer) à l’université de York (Royaume-Uni). Ses recherches portent sur la ségrégation résidentielle, les effets de voisinage et les inégalités ethnoraciales à l’aide de méthodes quantitatives appliquées à des données d’enquête et de recensement. Ses travaux récents explorent les liens entre la mobilité résidentielle et sociale tout au long de la vie et entre les générations.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page personnelle de Haley.

 
 
 

Ognjen Obucina est chercheur à l’Ined. Il est co-responsable (avec M. Ichou) de l’unité de recherche Migrations internationales et minorités. Ses principaux intérêts de recherche portent sur l’intégration socio-économique des immigré·es et les comportements familiaux, avec un accent particulier sur les mariages mixtes. Plus récemment, il a également travaillé sur la transmission intergénérationnelle de l’identité dans les familles mixtes.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page personnelle de Ognjen.

 
 

Ugo Palheta est maître de conférences à l’Université de Lille et membre du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (Cresppa/CNRS). Il a travaillé sur les trajectoires scolaires et sociales des jeunes des classes populaires, en utilisant des approches quantitatives et ethnographiques, ce qui l’a amené à aborder la question spécifique de la deuxième génération. Il travaille actuellement sur les discriminations sur le marché du travail et sur une étude socio-historique des femmes immigrées portugaises en France. 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page personnelle d’Ugo.

 
 
 

Patrick Simon est directeur de recherche à l’Ined, responsable du département INTEGER à l’Institut Convergences Migrations, et chercheur associé à l’Observatoire Sociologique du Changement (OSC, Sciences Po). Il étudie la (re)production des minorités, la discrimination ethnique, raciale et religieuse et les classifications ethno-raciales dans les statistiques officielles.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page personnelle de Patrick.

 

Le comité scientifique international

 Le comité scientifique international du projet 3GEN est composé de six spécialistes mondiaux de premier plan qui fourniront leurs suggestions et éclairages comparatifs tout au long du projet.

 Richard Alba, Distinguished Professor at the Graduate Center of the City University of New York (CUNY).

Héctor Cebolla-Boado, Associate Professor at the Universidad Nacional de Educación a Distancia (UNED) in Madrid.

Cynthia Feliciano, Professor of Sociology at Washington University in St. Louis.

Anthony Heath, Emeritus Fellow and Director of the Centre for Social Investigation at Nuffield College, and Emeritus Professor of Sociology at the University of Oxford.

Irena Kogan, Professor at the University of Mannheim and Director of the Mannheim Centre for European Social Research (MZES). 

Renee Luthra, Senior Lecturer at the University of Essex and Director of the Essex Centre for Migration Studies.